Projet d’aménagement
des Nielles

GROUPE RAULIC

En février 2016,
le
projet du Groupe Raulic
est retenu par le conseil municipal
à l’unanimité
sur l’ensemble des critères.

Après 3 ans d’étude,

de conception

et de concertation,

Le projet abouti d’aménagement de l’ancien camping des Nielles est présenté le 29 janvier 2019.

Un projet de haute qualité,
éco-responsable,
générateur d'emploi
et d'attractivité
pour Saint-Malo

Les objectifs du projet

Le groupe Raulic a porté une grande attention aux lignes directrices exprimées par la Ville de Saint-Malo : valorisation du site, élément fort du développement et de l’attractivité de la ville, enjeux environnementaux, intégration dans le site.

Il s’est ainsi attaché à proposer un projet de haute qualité, au concept fort et pertinent qui contribue au développement économique de Saint-Malo car fortement créateur de valeur et d’emplois pour le territoire. En effet le projet vise principalement une clientèle de séjour bien-être impliquant une activité et des emplois à l’année.

En parallèle, le projet présente une forte valeur ajoutée environnementale, à même de créer une vitrine développement durable pour Saint-Malo ainsi qu’une vitrine pour l’excellence de la filière mer du territoire, à travers un projet inscrit dans son environnement et tourné vers la thématique de la mer.

Il constitue un projet complémentaire à l’offre existante malouine, qui permettra de renforcer la position de Saint-Malo dans le cadre de la concurrence inter stations balnéaires, tourisme de bien-être, afin d’attirer une clientèle internationale.

Le programme

Plan Masse du projet des Nielles

Le souhait est de créer un vrai pôle d’activités et d’attractivité à travers un ensemble Hôtels, Résidence, Thalasso et Spa haut de gamme éco-responsable inscrit dans son environnement et tourné vers la thématique de la mer.

Hôtel 5*

d’environ 90 chambres avec ses offres de restauration et bar

Hôtel 4*

d’environ 60 chambres
relié au centre de Thalasso & Spa

Résidence de tourisme

de 25 à 30 appartements

École de formation

 aux métiers du bien-être utilisant les locaux de l’établissement

Centre Thalasso & Spa

Intégré à l’hôtel 5*, il proposera piscine, Aquatonic, cabines de soins, espaces de bien-être, yoga et cardio-training.

Cet ensemble est composé de trois offres d’hébergements différents correspondant aux habitudes de vie et au budget de chacun. Il s’intègre dans son environnement au travers d’une architecture en finesse laissant une large place aux végétaux typiques de bord de mer.

Au niveau de la clientèle attendue, il s’agit d’une clientèle de séjour qui vit le lieu toute l’année, motivée par la convivialité du site, l’expérience unique d’une vie en bord de mer à Saint-Malo et l’offre large d’activités. Ce complément de population va dynamiser l’économie du quartier et de Saint-Malo et créer un trait d’union sur sa bande côtière entre Rochebonne et Rothéneuf en respectant l’organisation et la vie du quartier.

Le Projet en vidéo

Video
Lire la vidéo

Une architecture inspirée par la nature

Un travail en finesse a été réalisé pour faire ressortir la nature profonde du territoire et ainsi assurer une parfaite intégration du projet architecturale au contexte. L’objectif est de proposer un paysage habité.

La priorité est donnée à l’utilisation de matériaux naturels, bois, pierre, avec une attention particulière au volet paysager.

Un projet de développement durable

L’objectif est de concevoir un projet de développement durable au caractère architectural fort et exemplaire du point de vue éco-responsable.

Par exemple, l’intégration du projet dans son environnement passera par la conservation des arbres remarquables du site et la conservation d’espaces en pleine terre pour maximiser les surfaces perméables permettant l’infiltration de l’eau et le renforcement de la biodiversité du site. En complément, des moyens de rétention seront mis en œuvre pour contenir les eaux de pluie.

Vue de la mer

Dans cette même logique, le bâti intègrera une part importante de surfaces végétalisées, particulièrement sur les toitures et balcons. Une attention particulière est apportée par les concepteurs à la question des essences végétales qui seront utilisées (espèces locales et adaptées au site, espèces non envahissantes et non invasives…).

Le choix du bardage en bois participera également à l’intégration paysagère du projet, ainsi que le gneiss récupéré sur le site.

Par ailleurs, les choix d’implantation et de volumétrie du projet ont été définis et optimisés pour s’intégrer au mieux dans le tissu urbain environnant, mais aussi pour préserver l’ensoleillement des riverains.

En ce qui concerne l’énergie, le projet se veut innovant à la fois dans la maîtrise des énergies consommées, mais aussi à travers les solutions énergétiques mises en œuvre, et notamment la récupération d’énergie. En effet, il est envisagé de mettre en place un système de récupération de la chaleur de l’eau de mer de la thalasso avant qu’elle ne soit rejetée, l’énergie résultante étant utilisée pour réchauffer l’eau de mer pompée.

Les atouts du projet

Un lieu unique avec vue imprenable sur la baie depuis la pointe rocheuse de La Varde jusqu’au clocher d’Intra-muros et totalement intégré à son environnement.

Une vraie destination : un ensemble hôtelier et bien-être proposant des activités apportant une motivation à vivre et habiter le lieu.  

Un projet porteur de sens

  • Une thématique Mer & Nature : le projet présenté prend en compte les contraintes du site et s’inscrit dans le tissu urbain et résidentiel existant. Il fait la part belle aux matériaux naturels : bois, pierres, verre et préserve des respirations et percées visuelles. L’ensemble architectural intensément paysagé est en relation harmonieuse avec son environnement immédiat : au-delà d’être un lieu de séjour agréable pour les futurs clients, il protège le cadre de vie des riverains et valorise le quartier sur le long terme.
  • Les bienfaits du milieu marin sur la santé et le bien-être à travers une approche préventive de la santé.
  • Un fonctionnement à l’année grâce à la thalasso.
  • Des créations d’emplois directs : le projet s’inscrit dans le développement économique, touristique et démographique du territoire et créera 150 emplois qualifiés directs à l’année.
  • Des activités induites et créations d’emplois indirectes (estimé à 75 emplois) : fournisseurs, restaurants, boutiques, commerces, …

Un projet qui renforce l’attractivité de Saint-Malo en tant que destination de bien-être de référence.

Un projet d’intérêt général

  • Un projet d’aménagement au positionnement stratégique, participant à la dynamisation du quartier des Nielles.
  • Un projet fortement créateur d’emplois, soutenant la politique de redynamisation de la démographie locale.
  • Un projet participant au développement touristique et économique du territoire et cohérent avec la politique nationale ambitieuse en matière de développement touristique et la stratégie touristique de la région Bretagne (l’économie du tourisme jouant un rôle prépondérant en Bretagne à ce jour, en termes d’emplois mais également de chiffre d’affaires). À horizon 20 ans, nous estimons les retombées du projet à plus de 200 M€ de ressources directes pour le territoire dont 4 à 5 M€ de fiscalité locale.
  • Un projet éco-responsable prenant en compte des principes de développement durable.

Une concertation large et effective

Un projet qui a fait l’objet d’une large concertation pendant trois ans :
4 versions du projet présentées en réunions publiques et nombreuses rencontres avec les riverains et les associations.

Le projet a été accueilli de manière positive par une large majorité des personnes s’étant exprimées dans le cadre de la concertation menée, puisque sur les 649 observations et propositions recueillies par la Ville, 531 observations sont favorables au projet soit un ratio de plus de 80% de gens favorables.

Une concertation qui a conduit à des évolutions significatives et positives

  • Diminution d’emprise au sol de 28%
  • Diminution de la surface de plancher de 16%
  • Suppression de deux niveaux (R-4 et R+4)
  • Création d’un belvédère public accessible
  • Maintien d’un front végétal le long de l’avenue Kennedy
  • Harmonisation architecturale de l’ensemble

Chiffres clés​

7.6 M

d’achat foncier HT

+ de 50 M

d’investissement

200

ouvriers pendant 2 ans

150

 emplois directs en CDI

75

emplois indirects estimés

4 à 5 M

de ressources fiscales locales sur 20 ans

Pour en savoir plus…

Les réponses aux questions que vous pouvez vous poser

À noter : Enquête publique du 16 août 2019 au 17 septembre 2019.
Soutenez ce projet de haute qualité, éco-responsable, générateur d’emplois et d’attractivité pour Saint-Malo !

Nous souhaitons à travers les informations disponibles sur ce site informer les personnes à la recherche d’une information à jour, objective et vérifiable, et correspondant au projet abouti fruit de la concertation.

Voir les modalités pratiques

Les acteurs du projet

Le porteur du projet souhaite s’entourer d’une équipe de professionnels et d’experts chacun dans leurs domaines respectifs, en favorisant au maximum les compétences régionales.
Une équipe de près de 40 personnes qui travaille depuis 3 ans et a permis la mise en œuvre de l’ensemble des études architecturales, techniques et environnementales nécessaires.

tribu
ouest-am
betom
icema
Fond ouest

Maitre d’ouvrage :
Groupe Raulic / Thermes Marins de Saint-Malo

Architecte :
Atelier Loyer

Bureau d’études Environnementales :
Tribu, Ouest Aménagement

Architecte d’intérieur :
Saguez & Gomez

Bureau d’études techniques :
Betom, Icema

Paysagiste :
Inex

Économiste :
Cabinet Collin